La référence sur la grève étudiante

Une semaine qui se termine en beauté!

Toute une surprise hier! Non pas que les étudiants du Cégep de St-Laurent ou de physique à l’Université de Montréal, mais plutôt que deux associations soient passées un peu inaperçue et qu’elles se joignent au mouvement. Mais avant d’en parler, une action avait lieu hier à Montréal. Une centaine d’étudiants, principalement de l’Université de Montréal ont pris part à un rassemblement devant l’hôtel Sheraton de la métropole où la ministre de l’Éducation devait faire une allocution.

L’action s’est déroulée dans le calme et a pris des allures plutôt festives lorsqu’un groupe surnommé “les étudiants de la montagne rouge” sont arrivés habillés de chiennes rouges et armés de blocs de cartons sur lesquels on pouvait lire Bloquons la hausse. Ils ont également fait circulé une sorte de dé géant sur lesquels on pouvait voir les visages barbouillés de Charest, Bachand et Beauchamp. Pendant plus de deux heures les étudiants ont scandés des slogans et ont même reçu l’appui des métallos qui étaient sur place pour leurs propres revendications.

Pour allumer davantage votre flamme de militant, notons que les 3500 étudiants du Cégep de St-Laurent ont voté en faveur de la GGI et seront du compte ce lundi. À ceux-ci s’ajoutent également les 2650 membres du Cégep de Joliette dans Lanaudière (dès le 24 février), qui apparemment tenaient leur vote de grève hier, désolé pour cet oubli. Comptons aussi les 350 étudiants de création et études littéraires de l’université Laval qui se joindront à la grève ce lundi et les 296 membres de physique qui seront avec nous dans la rue dès le 2 mars. Ce qui porte le bilan total pour ce lundi à 20 associations en grève et plus de 31 400 étudiants, de quoi faire sourire!

Je sais aussi que j’avais annoncé hier dans la blogosphère que j’aurais des images et peut-être même des vidéos de l’action d’hier. Malheureusement, des raisons techniques m’ont empêché de les obtenir. Je tenterai donc de ratisser le Web aujourd’hui pour avoir d’autres images que celles des médias traditionnels. Si vous en avez, n’hésitez pas à .

Petite nouvelle un peu plus sombre cependant ce matin, la FECQ nous apprend par voix de communiqué que la ministre a décidé de prendre littéralement les étudiants en otage en ordonnant aux établissements collégiaux de s’opposer à la démocratie et d’empêcher toutes manifestations en les forçant à donner tout de même les cours. Vous trouverez la directive inadmissible du ministère ci-bas. Dans tous les cas, ne vous inquiétez pas, bien souvent les professeur qui se sont eux-mêmes impliqués plus jeune (ou encore aujourd’hui) comprennent les étudiants et les supportent. De plus, rien ne vous empêche de vous balancer éperdument des directives de la ministre et d’aller vider les classes si vous avez voté votre grève démocratiquement. Depuis quand un ministère pense qu’avec un petit bout de papier il peut arrêter le mouvement d’une génération. C’est de la bien basse politique, une tactique sale et indigne des qualités attendues d’une ministre. Mme Beauchamp est de loin la pire ministre de l’Éducation que le Québec ait connu depuis l’instauration de l’éducation publique il y a quarante ans.

Sur cette petite montée de lait, maintenant que vous êtes en grève, nous en sommes à l’heure de l’implication et de la diffusion. Donnez-vous pour mission de convaincre au moins deux personnes de votre entourage par jour que la hausse des frais de scolarité n’est pas une solution ET surtout, impliquez-vous dans les différentes actions.

Demain je serai encore avec vous, je vous expliquerai les quelque changement qui auront lieu sur le site. Une section concernant les actions à venir s’ajoutera à l’interface. Notez à ce sujet que lundi une marche est prévue pour souligner le départ en grève de plusieurs dizaines de milliers d’étudiants et qu’un grand rassemblement aura lieu le 23 février à Montréal. Ne manquez pas ça!

Ce n’est que le début, montrons à ce gouvernement ce dont sont capables les étudiants!

Bonne fin de semaine à toutes et tous,

GRÈVE2012.org

La directive absurde de notre Line nationale :

468 ad